Notre savoir-faire

Les vendanges Les vendanges

La récolte en Champagne est réalisée fin septembre ou début octobre suivant la maturité des grappes. Le "hordon" de vendangeurs cueille le raisin.

Au fur et à mesure de la cueillette, les paniers sont vidés dans des caisses placées en bout de route. Ces caisses contiennent environ 45kg de raisins.

Arrivées au pressoir, les caisses sont pesées pour faire un marc de 4000 Kg soit 2550 litres. Les caisses sont ensuite vidées dans le pressoir. Chaque cépage, le Chardonnay, le Pinot Noir et le Pinot Meunier est pressuré séparément.

Les vendanges

En cours de pressurage, on ramène les raisins vers le centre du pressoir. Cette opération s'appelle la "retrousse".
Ce pressurage va produire :
- 2050 l de Cuvée (premier jus)
- et 500 l de tailles.

Durant le pressurage, le degré d'alcool du marc doit être vérifié d'une façon constante. La teneur doit être au minimum de 9 degrés.
Pendant ces opérations, les caisses sont lavées avant d'être rendues pour la suite de la cueillette.

Plusieurs traitements suivent ce pressurage.
- Le débourbage et la décantation permettent d'éliminer les premières impuretés résiduelles (environ 12 heures).
Le jus reste ensuite en cuverie de fermentation.

Fermentation-Soutirage Le soutirage

Quelques jours après le débourbage, les premières étapes de fermentation commencent.
L'ajout de sucre, la chaptalisation, permet d'amener la teneur d'alcool à 11 degrés.
La température de fermentation est régulée entre 18 et 20°C.

Le soutirage permettra d'éliminer la lie après cette première fermentation.
En Novembre, une plus longue étape de fermentation commence. C'est la fermentation malolactique qui durera 2 mois.
La température est maintenue entre 18 et 20°C.

Assemblage

Janvier : le moment est venu de déguster les vins de l'année.
Cette étape va permettre de définir les assemblages qui seront choisis pour créer les différentes cuvées.

La filtration (ou collage) va consister ensuite à réfrigérer les vins.
C'est une opération qui va solidifier l'acide tartrique et le transformer en cristaux. Ceux-ci pourront facilement être filtrés par la suite.
A ce stade, le vin est encore au stade de "vin blanc tranquille".

Champagnisation

C'est ici que commencent les étapes spécifiques de la méthode Champenoise, qui créeront ce vin de grande réputation.

Le tirage Le tirage

En Mars, le vin est tiré pour le mettre en bouteilles.
On ajoute à ce moment au vin tranquille des levures et des adjuvants qui aggloméreront le dépôt.

A ce stade, les bouteilles sont capsulées.
Ces bouteilles seront stockées sur lattes à une température de 10 à 13°C.
C'est dès le premier mois que se fait la prise de mousse, qui amènera la pression dans la bouteille à environ 6 bars.

Puis vient le vieillissement. Les bouteilles resteront sur lattes :
- 15 mois pour les Bruts Sans Année
- 3 ans pour le Réserve.

Le remuage Le remuage

Le remuage est une opération répétée et délicate afin d'amener peu à peu le dépôt résiduel vers le goulot.

Ce dépôt va progressivement descendre à proximité de la capsule en modifiant l'inclinaison des bouteilles.
Le dégorgement suivra pour évacuer ce dépôt.

Le dégorgement Le dégorgement

Le dégorgement se fait à la volée ou au bac à glace.
La glace permet "d'emprisonner" le dépôt afin de dégorger la bouteille dans les meilleures conditions.

On peut alors ajouter la liqueur de dégorgement qui représente pratiquement la dernière étape de traitement. Elle permettra de créer les différentes déclinaisons du Champagne: Brut, Demi-sec, etc...
C'est à ce moment que la bouteille reçoit sa fermeture définitive : le bouchon et le muselet.

Le vin continue enfin à vieillir pendant 3 à 9 mois en cave.
Pendant cette période, la liqueur de dégorgement se marie au vin.

L'habillage

Dernière étape avant la commercialisation : l'habillage.
C'est lui qui vous égayera les yeux avant une dégustation festive.

Les cuvées de Marc Les cuvées de Marc

Le travail de la vigne La taille

La vigne demande bien d'autres soins tout au long de l'année.
Cela commence aussitôt après les vendanges par la taille.
Elle commence en novembre et dure jusque mars. Elle permet de réguler la production de la vigne et de lui éviter l'épuisement.

S'ensuit le liage début avril.
Cette opération consiste à attacher les sarments sur les fils support afin de guider la vigne.

L'ébourgeonnage suivra au cours du printemps (courant mai), puis le relevage, le palissage ...

Le rognage

La vigne sera ensuite régulièrement taillée, et ce jusqu'aux vendanges.
Ce rognage permet aux grappes en formation de recevoir le maximum d'ensoleillement afin d'assurer le murissement.